Menu

Devenez membre
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Commandite
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Après quatre mois de COVID-19, le gouvernement fédéral présente un portrait économique

Quatre mois après le début de la pandémie de COVID-19, le gouvernement fédéral a publié le 8 juillet 2020 un portrait économique de la situation financière du Canada qui nous donne un premier aperçu du coût des mesures gouvernementales instaurées face à la COVID-19.

Ce portrait économique ne remplace pas le Budget de 2020 qui devait être présenté le 30 mars dernier, ne fait pas de projections au sujet de la situation budgétaire du Canada après l’exercice en cours et ne contient pas de renseignements sur des nouvelles dépenses de programmes. La mise à jour portait plutôt sur :

  • le coût des mesures prises pour combattre la COVID-19;
  • l’impact de la COVID-19 sur l’économie canadienne;
  • la reprise au Canada par rapport à d’autres pays.

Faits saillants :

  • Comment les programmes instaurés par le gouvernement face à la COVID-19 ont-ils été reçus?
    • La Prestation canadienne d’urgence a été très populaire : plus de 8 millions de Canadiens l’ont demandée. Ce programme fournit un soutien financier aux employés et aux travailleurs autonomes canadiens directement touchés par la COVID-19.
    • Bien que 3 millions de travailleurs aient bénéficié de la Subvention salariale d’urgence du Canada, il est considéré que ce programme est très sous-utilisé. Il procure aux employeurs admissibles une subvention salariale de 75 % par employé. Le programme vise à permettre aux employés de conserver leur emploi.
    • Il est constaté que les propriétaires immobiliers n’ont presque pas eu recours au programme d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial. Destiné à aider les petites entreprises qui connaissent des difficultés financières, ce programme offre des prêts-subventions aux propriétaires d’immeubles commerciaux afin de réduire de 50 % les loyers mensuels de petites entreprises locataires.
    • Aucune société n’a eu recours au Crédit d’urgence pour les grands employeurs. Ce programme offre des liquidités à court terme sous forme de prêts à terme portant intérêt aux grands employeurs canadiens affectés par la pandémie.
  • Des chiffres importants
    • Le déficit projeté de 2020-2021 s’élève à 343,2 milliards de dollars; avant la crise de COVID-19, le déficit projeté s’établissait à 28 milliards de dollars.
    • 30 % de la main-d’œuvre canadienne, soit 5,5 millions de Canadiens, ont soit perdu leur emploi ou connu une réduction marquée de leurs heures de travail en mars et en avril.
    • Les économistes prévoient une contraction de 6,8 % de l’économie en 2020. Il s’agit du déclin le plus important depuis la Grande Dépression.

Categories



Archives