Menu

Devenez membre
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Commandite
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Les relations gouvernementales de l’AIA Canada : les prochaines étapes

La lutte que mènent les automobilistes canadiens pour avoir le droit de faire réparer leurs véhicules à l’atelier de réparation de leur choix prend de plus en plus d’ampleur, au Canada et partout dans le monde. Dès le début de février, l’activité s’est intensifiée aux États-Unis avec la présentation d’une législation fédérale qui donnerait aux propriétaires de véhicules et aux ateliers indépendants de réparation d’automobile un accès égal à celui des concessionnaires automobiles quant aux outils de réparation et d’entretien. Le lendemain, le député canadien Brian Masse (NPD) déposait à la Chambre des communes une loi sur le droit à la réparation automobile. D’autre part, le député libéral fédéral Wilson Miao a également déposé un projet de loi d’intérêt privé aussi axé sur le droit à la réparation. De l’autre côté de l’Atlantique, la Commission européenne, quant à elle, a proposé un nouveau projet de « loi sur les données », la Data Act. En vertu de la nouvelle réglementation, un propriétaire de véhicule pourrait exiger que les données sur la performance de son véhicule soient transmises à l’atelier de réparation automobile de son choix.

L’AIA Canada poursuit ses efforts de sensibilisation des divers paliers de gouvernement sur deux enjeux majeurs prioritaires : le droit à la réparation et la main-d’œuvre. D’ailleurs, l’AIA Canada a présenté ses commentaires à ce sujet au gouvernement du Canada et au gouvernement de l’Ontario dans le cadre des consultations prébudgétaires. Ainsi, nous exhortons les deux gouvernements à venir en aide à l’industrie afin qu’elle puisse suivre le rythme de l’évolution de la technologie. En effet, du soutien financier aiderait les employeurs à fournir fréquemment à ses employés la formation dont ils ont besoin et à acheter des outils et du matériel de pointe, tandis que la législation sur le droit à la réparation assurera aux ateliers indépendants de pouvoir continuer à réparer les nouveaux véhicules.

Votre appui nous est indispensable! Si vous souhaitez rencontrer votre député pour discuter du droit à la réparation, l’AIA sera heureuse d’organiser la rencontre pour vous et de vous fournir tout le soutien dont vous avez besoin. Veuillez communiquer avec Alana Baker, directrice principale des Relations gouvernementales, par téléphone au 613 299 4017 ou par courriel à alana.baker@aiacanada.com.

Categories



Archives