Menu

Devenez membre
Site emploi
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Partenariat
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

L’AIA Canada demande que les entreprises de l’industrie du marché secondaire de l’automobile soient désignées comme essentielles

(en anglais seulement)

Ottawa, Ontario,  le 19 mars 2020 - En réponse à la pandémie de COVID-19 (coronavirus), les gouvernements de tous les paliers ont dû prendre des décisions difficiles sur ce qui constitue une activité essentielle, les entreprises jugées non essentielles étant priées de fermer temporairement ou de réduire leurs heures d’exploitation.

L’Association des industries de l’automobile (AIA) du Canada demande au gouvernement que les entreprises de toute la chaîne d’approvisionnement du marché secondaire soient désignées comme des entreprises essentielles.
La désignation des entreprises du marché secondaire comme entreprises essentielles est cruciale en cette période de crise de santé publique.

L’industrie du marché secondaire fournit au public et aux organisations, y compris celles qui fournissent des services d’urgence et transportent des biens et des personnes, des services et produits essentiels pour les véhicules. Cela garantit la fourniture et la prestation continues aux services déjà désignés comme essentiels, y compris les services d’incendie et les services paramédicaux, et assure également la mobilité des travailleurs de ces services essentiels.

Par conséquent, la poursuite des activités des entreprises du marché secondaire est impérative pour la sécurité du public et du système de transport canadiens. La capacité des ateliers d’entretien automobile à fournir des services essentiels aux véhicules dépend de leur capacité à se procurer des pièces de remplacement et des fournitures auprès de la chaîne d’approvisionnement du marché secondaire.

« La priorité absolue de l’AIA Canada en cette période de crise sans précédent est de s’assurer que l’industrie du marché secondaire est en mesure de jouer son rôle essentiel dans le maintien de la sécurité du système de transport et de la population canadienne », a déclaré Jean?François Champagne, président de l’AIA Canada. 

Si les entreprises du marché secondaire sont en mesure de poursuivre leurs activités, il sera primordial que l’industrie se réunisse avec le gouvernement, pour s’assurer que des plans d’urgence sont en place pour protéger les travailleurs de l’industrie et les consommateurs. 

L’AIA Canada demande instamment à ses membres de se mettre en contact avec son équipe de relations gouvernementales afin de fournir des informations spécifiques à l’industrie, qui seront transmises au gouvernement. La période pour communiquer ces besoins et réalités au gouvernement est de courte durée, avant que des mesures et soutiens d’urgence ne soient adoptés.