Menu

Devenez membre Site emploi
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Partenariat
Adhésion
Événements
Publications
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Le budget de 2016 - faits saillants

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a déposé aujourd’hui le premier budget du nouveau gouvernement du Canada, intitulé Assurer la croissance de la classe moyenne, un plan qui met en place des mesures importantes pour revitaliser l’économie canadienne, qui apporte un véritable changement pour la classe moyenne et pour ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Une économie vigoureuse prend appui sur une classe moyenne forte. C’est pourquoi la grande priorité de ce gouvernement consiste à bâtir une économie qui fonctionne pour les Canadiennes et les Canadiens et les membres de leur famille.

Le budget de 2016 est entièrement centré sur les gens et sur des enjeux qui leur tiennent le plus à cœur, comme renforcer la classe moyenne, créer des emplois et assurer la croissance de l’économie.

Assurer la croissance de la classe moyenne

Survol :


  • 29,4 milliards de déficit en dollars en 2016-2017


 

Accroître les investissements dans la formation :

  • Le budget de 2016 propose d’octroyer un montant supplémentaire de 125 millions en 2016-2017 au titre des Ententes sur le développement du marché du travail, et 50 millions de plus en 2016-2017 au titre des ententes sur le Fonds canadien pour l’emploi. Ces investissements permettront de faire en sorte que les Canadiens au chômage ou sous-employés aient accès à la formation et aux mesures de soutien dont ils ont besoin pour perfectionner leurs compétences et chercher des occasions en vue d’améliorer leur avenir.


Appuyer un secteur de l’automobile solide et innovateur :

  • Les gouvernements du Canada et de l’Ontario et le secteur de l’automobile ont formé un partenariat ayant pour objectif d’attirer des projets de recherche et développement stratégiques et à grande échelle centrés sur les nouvelles technologies de véhicule, et ce, par l’intermédiaire du Fonds d’innovation pour le secteur de l’automobile. Le budget de 2016 annonce que ce fonds, qui doit actuellement mettre fin à ses activités à la fin de 2017-2018, sera prolongé jusqu’à la fin de 2020-2021.

  • Au cours des prochains mois, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique collaborera avec le gouvernement de l’Ontario et les intervenants de l’industrie pour mieux faire connaître les solides capacités du Canada et influer sur les décisions concernant la destination des investissements pour assurer la compétitivité à long terme du secteur canadien de l’automobile. À cette fin, le gouvernement examinera différents moyens de maximiser les retombées du soutien fédéral procuré à ce secteur, y compris en réévaluant les modalités du Fonds d’innovation pour le secteur de l’automobile.


Aider les petites et moyennes entreprises à innover et à croître

  • Le budget de 2016 propose de consacrer 50 millions de dollars additionnels au Programme d’aide à la recherche industrielle en 2016-2017 afin d’augmenter le nombre de sociétés que ses conseillers en technologies industrielles hautement qualifiés desservent au pays.


Élargir les possibilités commerciales

  • Pour l’avenir, le gouvernement est également résolu à approfondir les relations commerciales avec de grands marchés émergents, y compris la Chine et l’Inde.


Petites entreprises

  • Le budget de 2016 propose que toute autre réduction du taux d’imposition du revenu des petites entreprises soit différée.


Accroître la sécurité automobile

  • Le budget de 2016 propose de fournir 7,3 millions de dollars sur deux ans pour renforcer la capacité d'inspection et soutenir l'élaboration d'un cadre réglementaire s'appliquant aux technologies émergentes, comme les véhicules automatisés.

  • Dans le cadre de l'initiative relative à l'infrastructure fédérale présentée au chapitre 2, « Une croissance avantageuse pour la classe moyenne », le budget de 2016 propose de verser 5,4 millions de dollars, selon la comptabilité de caisse, au Centre d'essais pour véhicules automobiles de Blainville, au Québec, dans le but de renforcer la capacité d'essais de l'installation. Par cette mesure, le gouvernement pose des gestes concrets pour assurer une plus grande sécurité des transports au Canada.


Renforcer les capacités de Condition féminine Canada

  • L’investissement total serait de 23,3 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2016-2017.

  • Les fonds serviraient à étendre la présence régionale de l’organisme dans l’ensemble du Canada et à soutenir les organismes locaux qui se penchent sur les questions liées à la condition féminine et à l’égalité des sexes.

  • Ceci est particulièrement intéressant pour l’Association, comme AIA a reçu un financement substantiel l'année dernière pour lancer L’Avancement des Femmes dans l’Industrie Automobile (AFIA). AIA félicite le gouvernement fédéral pour leur soutien continu pour l'égalité des sexes.