Menu

Devenez membre
Site emploi
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Partenariat
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Coup d’œil sur le premier remaniement ministériel

Le 10 janvier 2017, le changement des personnes à la tête de six ministères (en anglais seulement) fédéraux a été annoncé. De nombreux commentateurs indiquent que la nouvelle administration Trump serait la cause principale de certains des changements, la raison étant qu’il faut mettre en place un gouvernement fort en mesure de travailler efficacement avec l’administration Trump.

Chrystia Freeland a remplacé Stéphane Dion comme ministre des Affaires étrangères. Ce brassage se rapporte probablement au nouveau gouvernement américain. Après avoir été ministre du Commerce international, Freeland apporte à son nouveau portefeuille de solides antécédents comme auteure et oratrice sur des questions commerciales et économiques internationales, de même que d’importants contacts dans les principales régions du monde. Freeland est perçue (par certains) comme possédant la bonne combinaison de compétences, de connaissances et d’expérience pour travailler avec l’administration américaine arrivant au pouvoir.

Maryann Mihychuk (ministère de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail) et John McCallum (ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté) rejoignent Dion dans le groupe de ministres sortants.

En tout, six ministères ont fait l’objet du remaniement :
Ministère du Commerce international
Ministère des Institutions démocratiques
Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté
Ministère des Affaires étrangères
Ministère de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
Ministère de la Condition féminine