Menu

Devenez membre Site emploi
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Partenariat
Adhésion
Événements
Publications
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Comment le gouvernement fédéral devrait-il investir dans le préapprentissage?

L’AIA Canada a été choisie pour participer aux séances de consultation sur la proposition présentée par le gouvernement fédéral dans le budget 2018 de lancer un nouveau programme de préapprentissage afin d’encourager des groupes sous-représentés à envisager des carrières dans les métiers spécialisés.

Les séances de consultation ont débuté le 2 mars 2018. Des responsables des gouvernements provinciaux et territoriaux et des parties prenantes représentant différentes industries et associations de métiers spécialisés y participaient.

Selon le consensus, l’investissement par le gouvernement fédéral de 46 millions de dollars sur cinq ans puis de 10 millions par année était insuffisant pour générer un impact marqué. Beaucoup pensaient que les fonds seraient plus efficaces s’ils étaient consacrés à étendre des programmes de préapprentissage qui connaissent déjà du succès au Canada.

Certains points intéressants ont été soulevés pendant la séance de consultation, notamment :


  • L’accent devrait être mis sur le règlement des problèmes auxquels font face les personnes dans le système d’apprentissage, plutôt qu’à tenter d’amener plus de gens dans le système.

  • L’une des lacunes de certains programmes de préapprentissage, c’est qu’ils ne sont pas liés à un parcours vers l’emploi.

  • Les programmes de préapprentissage devraient être tenus de divulguer leurs taux de placement / qui emploie leurs diplômés.

  • Souvent, l’information sur le marché du travail n’est pas prise en considération lorsque des programmes sont créés.

  • Les communications au sujet des métiers spécialisés devraient mettre l’accent sur « une carrière dans les métiers spécialisés », plutôt que sur « un emploi dans les métiers spécialisés ».


Le gouvernement souhaite engager plus de parties prenantes dans le processus de consultation. Si cela vous intéresse, prière de communiquer avec Erin Chreptyk à erin.chreptyk@aiacanada.com.

Si vous désirez partager votre point de vue sur la façon dont le gouvernement fédéral devrait investir dans le préapprentissage, prière de vous adresser à Erin Chreptyk à erin.chreptyk@aiacanada.com pour discuter de la façon dont vous pouvez vous faire entendre.